Blog

COMME RECLAME PAR LA CGT, LA DIRECTION CONVOQUE LES OS DANS LE CADRE DE L’ALERTE SOCIALE LE 24 JUIN POUR TERMINER LA NEGOCIATION

La CFDT ne faisant pas 30% des voix des exprimés aux dernières élections, elle ne peut pas signer seule, un accord d’intéressement qui soit applicable.

La CFDT a donc deux solutions :

– Comme d’habitude, la signature d’un accord avec la CFE-CGC, qui profite d’abord aux gros salaires, quel que soit la somme globale obtenue.
– Soit la signature d’un accord avec la CGT, qui prendra en compte la revendication de 100% de part fixe, ce qui serait une victoire pour le pouvoir d’achat et améliorerait le montant perçu, pour 70% des salariés.

Pour la CGT, seul le rassemblement des forces Syndicales peut faire fléchir la Direction. C’est pourquoi, malgré nos différents sur l’objectif d’aboutissement d’un accord d’intéressement, nous croyons à la force que représente l’alerte sociale avec les 4 Organisations Syndicales et aux résultats d’un conflit de grande ampleur, au dernier trimestre 2015, si la Direction ne désamorce pas la colère des salariés avant les vacances d’été, sur le démantèlement de l’UES (capsules) et sur les problèmes de pouvoir d’achat ressentis par tous.

Dans tous les cas, nous avons d’ores et déjà proposé aux autres Organisations Syndicales d’organiser des assemblées du personnel, dès la rentrée de septembre.

Pour la CGT ce sont les salariés qui décident, majoritairement, de leur avenir.

Lire le tract en détail : cliquer ici

0