Blog

UN SALAIRE A LA HAUTEUR DES EFFORTS FOURNIS ! EN 2016 LA N.A.O. DOIT ÊTRE PRODUCTIVE !

À la demande des organisations syndicales, la négociation NAO a débuté dans le bon calendrier ; la première réunion a eu lieu mardi 24 novembre.

Néanmoins, la Direction n’avait pas de proposition à faire prétextant que la clôture comptable n’était pas réalisée et qu’elle ne serait pas informée des objectifs budgétaires fixés par VE, avant le 15 décembre prochain.

Les organisations syndicales constatent que les salaires n’ont que très peu progressé ces dernières années. Or, les résultats annoncés dans la presse par Antoine Frérot sont meilleurs que prévus voire plutôt bons. C’est donc le moment de donner aux salariés un signal significatif afin de récompenser les efforts fournis !

Par ailleurs, la direction a bénéficié des largesses du CICE et des divers avantages donnés par les nouvelles lois sur la compétitivité des entreprises. Elle n’a donc pas en plus à faire payer aux salariés ses impasses stratégiques, les réorganisations coûteuses et les divers projets non aboutis (SICLI, V2S, VTech, les Maisons Communes…….) !

Les OS ont réaffirmé que l’entreprise a provisionné 97 millions pour le PDV, et que cette somme n’a pas été dépensée dans sa totalité. Il existe un différentiel d’environ 22 millions et nous trouverions particulièrement scandaleux qu’ils atterrissent dans les poches des actionnaires !

La Direction doit prendre conscience qu’il faut des salariés motivés pour atteindre des objectifs ambitieux.

Notre Pouvoir d’achat est en berne !

En 2014 et 2015 déjà, notre pouvoir d’achat a été mis à rude épreuve.

Et en 2016, la Direction veut nous préparer à la même disette !

L’intersyndicale CFE-CGC /CGT/FO maintient ses revendications exprimées dans sa lettre ouverte d’octobre dernier :

― Augmentation de 2,6% du point UES pour l’ensemble des salariés en indice et l’équivalent pour les cadres, ainsi que pour le régime indemnitaire, les primes et accessoires revalorisables (nationaux comme régionaux) ;

― Mise en place d’une mesure spécifique (2% de la masse salariale) destinée à résorber les écarts de rémunération entre femmes et hommes (Cf. accord du 29/04/11).

― Mise en place d’une prime annuelle pour tous, de 1000€ pour 2015, 2016 et 2017.

Lire le tract en détail : cliquer ici